Bio Simone Découpe

Simone Découpe / CV et bio

CV


DIPLOMES


> 2011 - Diplôme des Métiers d'Art en arts de la marionnette, ESNAM

Charleville-Mézières (art dramatique, scénographie, sculpture, dessin, moulage...)

> 2006 - DEUST théâtre, Université de Franche Comté

> 2004 - Baccalauréat Littéraire option art dramatique


FORMATIONS


> 2014-2015 - Cours du soir dessin et sculpture, Beaux arts de Besancon

> Juin 2014 - Stage soudure artistique au Château des Pères (35)

> Mars 2013 - Stage de dentelle, Conservatoire de dentelle de Luxeuil-les-bains (70)

> Mai 2012 - Stage soudure, la Recyclerie, Anduze (30)


ACTIVITES PROFESSIONNELLES


Expositions

>2018

Galerie Solstice du Sablon à Bruxelles à partir du 31 Mai jusqu'au 9 Septembre 2018

Juillet à l'Entrepôt à Besançon pour Jours de Fête

Juillet et Août au Tandem à Besancçon

De Septembre 2018 à Mars 2019 à la Salle Balavoine, exposition "sur mesure" à Saint Omer pour la Barcarolle

Engrangez l'Art à Burnhaupt le Haut les 15 et 16 Septembre 2018

ARTEAST-LA FILATURE à Audincourt du 26 Octobre au 4 Novembre 

>2017

Exposition à la Galerie des Martyrs, rue Claude Pouillet à Besançon du 6 Janvier au 24 Février 2018

Exposition aux Passagers du Zinc rue de Vignier à Besançon jusqu' au 23 décembre

Exposition à la Damassine à Vandoncourt (25), exposition collective REVIS ou la vie sauvage des décharges jusqu' au 23 décembre

Exposition collective "Même paper quand j'ai papier!" à l'Abbaye de Baume les Dames de juillet à septembre

Exposition "Wunderkammer" au Cabinet d'architecture Archiconcept à Baume-les-Dames d'avril à juin

Exposition collective dans le Jardin de Fer du Coeur à l'Isle-sur-le-Doubs, mai juin

Dans les communes du Caudrésis-Catésis (59), musée hors les murs en caravane dans le cadre du projet Du fil à retordre !


> 2016

Exposition personnelle au Centre Culturel Léo Lagrange, Amiens (80)

Exposition personnelle à la Maison des Ateliers, Baume les Dames (25)

Exposition de Simone Découpe à l'expo collective « Paper is not dead »,

Musée des maisons Comtoises de Nancray(25)

Exposition personnelle chez les typographes Affiches Moilkan (25)

Exposition de Simone Découpe aux Ateliers Zone Art, Besancon (25)

Fabrication de costumes en papier découpé et exposition dans le musée hors-les-murs

-projet du Fil à retordre du Collectif XXY-, Lille (59)


> Depuis 2011

Comédienne, marionnettiste, constructrice de décors dans le Collectif PROJET D (39)

dans les Spectacles Pose Ton Gun (théâtre d'objet), A poils ! (théâtre d'objet) et

Pied de Biche (marionnette et taxidermie)


> Depuis 2014

Construction de marionnettes et de costumes pour la Cie Ka (25)


> De 2012 à 2014

Comédienne-marionnettiste dans le spectacle Les Encombrants font leur cirque de la Cie

du Théâtre de la Licorne (59)


> Depuis 2006

Intervenante en ateliers marionnette et arts plastiques dans les écoles, collèges, lycées, IRTS, maisons de retraite, ESPE etc.


************************************************************************************************


Bio


Mon parcours a commencé sur les planches, et naturellement je me suis dirigée vers les arts de la marionnette qui me permettent de faire se rencontrer le théâtre et les arts plastiques. C’est pendant cette période que j’ai pu appréhender la soudure, la couture, le dessin, la sculpture... travailler la matière .

J’ai commencé à découper du papier pendant mon DMA à l’ESNAM (école de marionnette) à Charleville-Mézières, où j’ai découvert un intérêt tout particulier pour le théâtre d’ombre. J’y ai réalisé plusieurs petites formes, le travail commençant toujours par des heures de découpages de papier noir.

Puis la frénésie du découpage m’a prise, débutant par des petits motifs et évoluant petit à petit vers des grands formats. Ce qui était à la base uniquement des décors pour raconter une histoire sur un écran d’ombre est sorti du castelet pour s’exposer au grand jour.

Mon travail actuel sous le nom de Simone découpe consiste à réaliser de la dentelle de papier. Ajourer ce matériau déjà fragile pour le rendre encore plus délicat.

Le papier découpé est un art traditionnel dans de nombreux pays (Chine, Suisse, Mexique...), pour ma part elle n’est qu’une technique que je me suis appropriée. Je suis loin de ces traditions, même si aussi lointaine qu’elles soient, elles m’ont inspirée, m’inspirent et m’inspireront.

Je suis passionnée par l’entomologie, la botanique, l’anatomie et l’architecture. Ce sont bien souvent ces thèmes que l’on retrouve dans les travaux de Simone Découpe. Je m’inspire aussi beaucoup des motifs de l’art décoratif et de l’art nouveau ainsi que des motifs géométriques marocains. Je commence par choisir puis par dessiner le sujet de la création à venir mais c’est la répétition de ce motif qui amène l’idée de dentelle. La répétition est présente dans mon travail plastique mais aussi dans mon travail théâtral : j’ai par exemple créé un spectacle sur la chasse avec 150 peluches. La multitude d’une même chose, d’un même sujet ou objet suscite obligatoirement une émotion, pouvant aller du comique à l’étrange.

Le travail de l’ombre est toujours présent dans la mise en espaces de mes oeuvres. La lumière apporte un nouvel aspect à mes papiers, suggérant une troisième dimension.

Exposé à plat, mon travail met en évidence la minutie de la découpe, mais installé légèrement éloigné d’un mur, l’ombre projetée du papier est ainsi révélée, permettant de doubler l’image qui devient multiple créant parfois même des effets d’optique.

Toutes mes découpes sont réalisées à la main : un travail d’orfèvre ou d’artiste obstinée. Découper pendant des heures relève de l’obsession. Il y a quelque chose de paradoxal dans mes travaux, je passe des semaines à ajourer cette matière qui au final n’est qu’éphémère tant elle est fragile. Comme pour montrer la vanité de la vie humaine qu’on ne fait que remplir d’activités pour lui donner un sens. Il y a une absurdité à répéter le même geste inlassablement. Et ce sont ces pans de dentelles, ce sont les oeuvres une fois terminées qui justifient cette obsession. C’est parce qu’il y a un but, quelque chose à raconter, à révéler que Simone découpe n’est pas une artiste en thérapie mais une passionnée ou une acharnée. Je découpe aussi dans du métal et je pratique la linogravure. Le travail d’impression me permettant de répéter à l’infini mes dessins.

Simone Découpe

...